Les Serviteurs de la Société Tordue





Némesguéric le Ténébreux


" Némesguéric le Ténébreux, harnaché comme un destrier, mastiquait son aigreur coutumière. Le sombre guerrier des Tordus, au visage cramoisi de coups de soleil, fulminait en faisant crisser ses solerets sur le sol carrelé. Ses cheveux d'ébène mi-longs et ordonnés retombaient juste au-dessus des épaules métalliques de son armure de bataille. Ses mains pâles caressaient le pommeau proéminent de sa grande épée, tandis que ses yeux noirs foudroyaient les sujets Raxois qui s'approchaient. "
Cycle d'Ivalia, tome II, chapitre III.


Kuros le Sssage


" Assis à la droite du Ténébreux, un homme maigre à la taille élancée, psalmodiait à voix basse les cantiques infernaux du culte des Tordus. Vêtu d'une longue robe de bure noire, le prêtre marmonnait ses blasphèmes en égrenant son chapelet de prières. Kuros le Sssage qui d'habitude affichait noblement un teint blême maladif, avait le visage aussi brûlé que son compère. Il portait malgré lui le souvenir douloureux de la traversée des contrées désertiques qui les avaient menés jusqu'à l'Etrange Marais. Le grand clerc de la Société Tordue avait les yeux et les cheveux noirs. Ses couleurs et ses traits altiers le rapprochaient singulièrement du Ténébreux, mais le prêtre présentait un physique moins corpulent. Il nageait dans les pans de sa robe ornementée de ses nombreux symboles maudits. Un imposant marteau de guerre reposait contre son siège, si bien que l'on pouvait se demander comment ce prêtre maigrelet arrivait lui-même à soulever son assommoir. "
Cycle d'Ivalia, tome II, chapitre III.